Forum des Joueurs de Metal Adventure de la ville de Pau (64)
 

Partagez | 
 

 Journal d'Engel dit "Dämon" ▬ Fusilier Mutant / Quarantenaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lou Ainsel
Admin - Joueur Table 1
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 25
Localisation : Billère (64)

Feuille de personnage
Nom du Perso: Engel dit Dämon
Archétype du Perso: Fusilier
Origine du Perso: Empire Galactique - Activiste Alpha

MessageSujet: Journal d'Engel dit "Dämon" ▬ Fusilier Mutant / Quarantenaire   Lun 16 Mai - 15:55

Je suis né au cœur de l’Empire Galactique. Où, je ne m’en souviens pas vraiment : et ceux qui auraient put s’en souvenir ne sont plus pour me le rappeler. Qui était mes parents ? Je l’ignore aussi. De ce que je sais, ma mère était une sympathisante humaine…elle a fuit avec moi, bébé, et m’a confié à un équipage des Alpha.
Mon père, j’ignore si c’était un humain ou un mutant : et au final peu m’importe. Tout ce que je sais, c’est qu’avec ma couleur de peau, il aurait été impossible pour elle de me dissimuler. Et puis, par la suite, elle a été tuée pour avoir permis à son enfant –un mutant– de survivre à la volonté impériale d’éradication.

Je me souviens peu de mes premières années.
J’ai grandit en apprenant depuis toujours sur le vaisseau qui m’avait récupéré. Si j’ai d’abord été une plaie, je pense…Par la suite, je suis devenue très tôt un mouse. J’ai dû apprendre en observant, en analysant, ceux qui étaient des frères, des sœurs, des oncles ou des tantes pour moi. Moi, le petit mutant maudit chez qui aucunes mutations ne s’est éveillée : c’est au cœur d’un équipage de résistants que j’ai grandit et évolué.

Je n’étais pas dans un lieu très axé sur la vénération du Grand Alpha, alors, je n’y connais pas grand-chose. A cause de cela, nous n’avons jamais été que des exécutants aussi : sans vraiment savoir ce qui se cachait dans les profondeurs de notre propre organisation.

La spécialité de l’équipage, c’était l’infiltration et la destruction de navires impériaux. Bref, le sabotage furtif. Honnêtement, ce n’est pas dans ce domaine où je suis le plus doué ! Mais par contre, passer moi la moindre petite charge explosive : et je vous offre du rêve. Bon, le genre qui peut être sale ou bruyant, mais je fais des miracles avec un peu d’explosifs. La démolition, c’est mon domaine !
Enfin bref…j’ai donc mené cette vie et ce quotidien. Bien sûr, de mousse je suis devenu résistant. Et avec le temps, ben…j’ai vu de nombreux frères et sœurs périr pour la cause.

J’ai arrêté de compter le nombre de morts, mais j’ai souvenir de chacun d’eux : pour mon équipage je parle. Honnêtement, je me demande si cet évènement n’avait pas eut lieu : aurais-je continué ?
C’était un gros coup. J’avais reçu comme instruction que mon équipe et moi : on fasse sauter du lourd. Mais pas n’importe quel lourd : du matériel à destination des Omega. Ceux-là même qui nous traque. Vous voyez, c’était y’a 15 ans maintenant…A cette époque, j’entretenais une liaison avec un sympathisant. Un humain.

Il était espion pour nous chez les Omega. Un jeu dangereux hein…Mais peu importe. Nous avions confiance en lui, et il devait être notre contact sur place. Oh oui, tout était parfait, nickel. Tout était bien ! Mais…On était attendu là où on n’aurait pas dû l’être. Ivan nous avait trahit, lui qui n’était qu’un simple mec de la paperasse des Omega et non un agent de terrain nous avait eut. Il m’a eut.
J’ai beau avoir sonné la retraite, nos pertes ont été monstrueuses. Je m’en suis sorti in-extremis, blessé. On était peu à avoir survécut, et à la sortie de l’hyper-espace…nous étions à la dérive. Plus de radix, plus rien.

Un navire nous a trouvé et sauvé : un navire des Bastardos. Humpf…le pourcentage de chance qu’on tombe sur le navire de Vaar Hamon est quand même minuscule. Mais bon, on a eut cette « chance ».
On s’est occupé de nos soins, la facilité que j’ai de guérir me surprend…parfois, on se dit que c’est peut-être ça ma mutation. Mais bon…en attendant, il a fallu du temps. Le reste de l’équipe a remercié les pirates et voulu repartir. Moi…je n’en ai pas eut le cœur.

Cela faisait déjà 30 ans que je menais cette vie. Cette vie de « non-sens ». Démolir et démolir : rien de plus, rien de moins. Sauver des mutants…en les aidants à fuir ou se cacher. Mais au final : rien n’a évolué. J’étais en plein cas de conscience : et la liberté de ces pirates m’a attiré. J’ai décidé de dire « fuck » à l’Empire, mais aussi, aux Alphas. J’ai décidé de reprendre ma liberté.
Parrainer par Hamon, j’ai appris le code des pirates, leur monde de vie. J’y ai trouvé ma motivation, trouver un jour une planète où je pourrais créé le monde en paix auquel j’aspire. Bon, je ne suis pas une tête ou un grand superstitieux alors, les intérêts d’études et de recherche d’Hamon me dépasse : mais j’apprécie l’homme.

J’ai appris que les Omega me traquaient…Le Capitaine Staross serait donc après moi. De quoi grincer des dents, mais j’évite la zone. J’ai aussi entendu dire qu’Ivan serait devenu un pillard ou pirate, les rumeurs sont assez vague à son sujet. Mais il aurait fait un coup de pute aussi à l’Empire. Honnêtement, ce type, je le revois je lui fais payer. Un homme sans parole, sans honneur comme lui : je le passerai au bout de mon sabre. Pour mes camarades morts…pour les sentiments que j’ai put éprouver et qui ont été bafoué…Pour mon honneur.

Enfin, me voilà maintenant « libre de voguer ». Vieux Loup stellaire que je suis, j’aspire à mener enfin une vie libre. Une vie de paix. Mais pour ça, va falloir détrousser quelques personnes, farfouiller quelques ruines, déterrer de vieux trésors du passé, s’aventurer dans les confins de l’espace. Juste, je sais que je ne suis plus seul désormais, ou même, simple « pantin » d’une organisation dont je ne connais, finalement, rien.

_________________
Joueuse - Fusilier Mutant - Engel dit "Dämon"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org
Lou Ainsel
Admin - Joueur Table 1
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 25
Localisation : Billère (64)

Feuille de personnage
Nom du Perso: Engel dit Dämon
Archétype du Perso: Fusilier
Origine du Perso: Empire Galactique - Activiste Alpha

MessageSujet: Re: Journal d'Engel dit "Dämon" ▬ Fusilier Mutant / Quarantenaire   Lun 16 Mai - 18:05

ACTE 01LA RENCONTRE

Depuis le temps que j'avais été sauvé et intégré aux Bastardos, j'ai pris la décision de commencer à naviguer par mes moyens. Voulant commencer comme n'importe quel pirate. J'ai donc fait part de ma volonté, à Hamon, de quitter son équipage. Non sans le remercier et jurer de garder pour moi les secrets sur son navire mystérieux.

Ainsi, lâcher sur Havana, j'avais rejoint un navire qui recrutait. Il s'agissait d'un Bulky450 qui avait été sévèrement retouché. Un gros équipage, dense. Clairement, l'objectif c'était de la maraude pour du bon butin. Sans prises de tête.
Une ambiance agréable, faites de rhum et de partie de cartes sans discrimination aucune.
Mais lorsque l'alarme a sonné, j'ai sût que les choses ne seraient pas si douce. A l'approche, un Protector et deux Guardians : il était certains que si on s'en sortait, se serait très difficilement.

Honnêtement, j'ai bien crut lorsqu'on a été vaincu : que je serais tué. La manie est souvent de tuer les mutants, peu importe où l'on est. Mais quand je me suis réveillé, avec d'autres personnes, j'ai compris qu'ils avaient fait preuve d'une "humanité" qui était rudement louche.
Nous étions en Prison, et avons été mené sur une planète "Spill". Etrangement, sur place, nous avons été bien traité. Lavé, nourrit...Habillé simplement aussi.

Enfin, j'ai découvert ainsi la présence d'une charmante El Seductor : Khiss. Krista, femme à la chevelure de feu et relativement svelte se révéla assez "en force" en se présentant comme Canonnière. Avec son allure un peu singulière, une peau d'une pâleur anormale et des traits étrange, Sarluck Ios se présenta comme un Mutant Historien. Sa pâleur me rappelle un certain mutant d'ailleurs...mais lui, c'était un Ingénieur. Il y avait aussi Bob, typé havanais avec ses dreadlock...mais comme Ios, un natif de la Ligue. Et enfin, Akando...Clairement mutant : et très mignon malgré le côté très "animal". Mine de rien, on faisait un groupe assez atypique.

Une musique, de très mauvais goût, résonna dans la pièce aseptisée : un étrange SAS où on nous faisait attendre. Un présentateur sur les systèmes de communication que j'aurais volontiers baffé ! Avec sa blondasse peroxydée à l'arrière plan, et sa coiffure au "brushing parfait". Rah : le genre de type à vomir. Le genre de connard de l'OCG qui s’enrichit sur la vie d'autrui.
Nous étions l'attraction pour la Team Blue Fun : société de divertissement sadique à base de Survival Game. Super ! Me voilà dans un jeu télévisé à 40 ans passé ! La bonne blague !

On a répartit les armes. Le fusil pour Krista. Couteau pour Bob, Khiss et Ios. Pistolet laser pour Akando. J'avais pris le sabre de pirate. Ainsi, chacun enfilé sa protection, Krista et moi en plastron blindé. Les autres "petits jeunes" en Gilet Protecteur. Ainsi vêtu, sommairement, nous avons pénétrer un couloir : enfin prêt. Un "voyage vers le danger et l'inconnu". Dit comme ça, on dirait ceux pour quoi j'ai signé en devenant Pirate. Mais non, je suis devenu Pirate pour être libre, et non pour amuser la galerie !

Une sorte de Jungle s'étendait devant nous. L'ambiance était suspecte...Et ils avaient parlé de caches à trouver. Devions-nous rejoindre la pièce suivante, ou non ?
Avant de comprendre, un mouvement suspect dans les fourrés : un Tigron ! Il vint à bondir, et c'est au couteau et au laser qu'il fut accueillit.

A sa mort, quatre autres vinrent à se montrer. La bataille fut rapide, sanglante de mon côté. Le combat au corps à corps est rarement propre après tout.
Je ne suis pas spécialement doué pour fouiller, encore plus la jungle : alors, j'ai laissé faire le groupe. Tirant franchement la tronche, d'autant qu'on apprenait être limité en temps. Nous serions gazé si on avançait pas assez vite.

Enfin, Khiss trouva une cache d'arme. Révélant un Pistolet à Plasma qui fut remis à Bob. Son couteau, je vins d'ailleurs à le lui prendre. Confiant le sabre à Khiss...Elle serait plus efficace ainsi. Et, pour ma part, je pense gérer assez la mêlée pour me mettre un handicap d'armement.
Ainsi, nous avons continué notre chemin sous les musiques abrutissantes. Les pieds dans l'eau, une passerelle nous permis de voir des requins aliens ! Ô Joie !

Utilisant le sang des Tigrons sur la lame du Sabre, j'en imbibais le tee-shirt que j'avais retiré. Restant en simple plastron. Suivant les indications et le plan du groupe pour le jeter assez loin. Attirant les bestioles en un point. L'avancée fut longue. Je pris de l'avance, pour m'interposer et bloquer un assaut de ces monstres marins au besoin. Désireux de protéger mes équipiers.
Krista user du laser sur eux, lorsque l’appât ne fut plus suffisant/ Au moins, Bob et Khiss ont put récupérer le contenu de la nouvelle cache : qui était protégé. Ainsi, en courant, nous avons put tous finir à l'abri. Un soupir face à l'intensité des efforts...Quelques requins étaient quand même mort dans l'échange.

Observant le pavois et l'hyperblaster, nous avons revu nos équipement. Ceci en continuant notre chemin. Arrivant dans la salle des "Systèmes de Sécurité". Suivant les idées de Ios et Khiss, après s'être mis à couvert : nous avons démolit une des tourelles. Bon, en fait, elle a eut un court-circuit après qu'on l'ait bien amoché : nous aidant pas mal.
Nous avons donc utilisé le pavois pour permettre à Bob et Khiss de débloquer la nouvelle cache d'armes. Ios maintenant l'objet : Krista et moi attirant, avec Akendo, l'attention de la seconde tourelles. Pour finir par détruire la tourelle restante, et quitter les lieux : non sans avoir obtenu un fusil plasma...et perdu deux couteaux pour différents tests sur le fonctionnement des tourelles.

Une heure de pause nous fut allouer. Pause télévisée qui fut bien accepté. Permettant de soigner, avec le medikit qu'on nous avait fourni au début. Ainsi reposer, et après nous être réorganisé sur notre armement, lorsque ce jeu stupide repris : nous étions prêt. Le changement de règle nous fit rire ou soupirer ou tirer la tête : mais bon. Cela ne changeait rien. Désormais, nous étions obligé de combattre pour passer à "l'arène suivante". Approche-t-on de la fin ? 20 000 Crédits et un navire après tout : si on termine vivant. Espérons qu'ils tiennent parole...

Ce fut un groupe de pillards qui nous "attendait". Ios voulut voir à les aider, ils étaient menacé par des colliers avec des charges explosives après tout. Mais le fait qu'ils tirent dans le tas, et leur mine patibulaire...ouais, les pillards sont rarement des finots. Et ça me gonfle de voir un "mutant rouge" comme moi, passer pour un gros con violent ! Merde gars, y'a des gens qui se battent toute leur chienne de vie pour faire taire les préjugés sur les Mutants : et lui, c'est un gros taré connard ?! Raz le bol !

J'ai abandonné le fusil plasma, je ne suis pas assez habile avec ce genre d'armes. Prenant le couteau, j'en ai égorgé hein. Khiss, Bob, Akando et Ios tentaient de s'avancer à bonne portée sans se faire toucher. Krista y aller à l'hyperblaster sur le mutant. Moi, je faisait un peu de ménage au poignard : simple mais efficace. Mais bon, le gros con musclé vint sur moi, poing de métal aux mains. Pendant notre bref échange, les autres finirent ses sbires.
Le calme revint, en dehors du jingle pourri de cette émission qui me tape sur les nerfs. "José" était un survivant : il est plutôt mignon de visage d'ailleurs. Enfin, en dehors de l'iroquoise...

Nous avons vu avec Ios pour retirer son collier. Le système nécessitait soit de retirer la charge explosive, soit de faire sauter la sécurité. Je dû m'y prendre à deux reprises, certes, mais avec les indications de Bob et mes connaissances en "Démolition" : nous avons put retirer les charges explosives de son collier : et le libérer. Le jeune veut devenir un Pirate après tout ! Nous n'allions pas le laisser ici, où ils l'auraient tué sans le moindre scrupule.

En partance vers la prochaine salle, Akando proposa de soigner ceux qui parmi nous était blessé. J'acceptais volontiers, ayant pris quelques coups. Même si ma tenue étaient en majorité recouverte du sang de mes adversaire : égorger n'est pas sans salissure.
Après un temps de marche assez court, c'est une plaine de sable. Des boyaux de chemins sous-terrain, et des passerelles en hauteur qui se dressaient sous nos yeux.

Nous avons tous déglutit lorsque nos yeux ont aperçu la masse mouvante en approche. Et ce con de présentateur, fier d'appeller Gurky le Gurkan ! Non, sans blague : ça a même un surnom cette chose ?!
Encore heureux qu'on avait ramassé une arme lourde, un Flamer, et des grenades dans la cache de la salle d'avant. Pendant que Bob et moi nous nous occupions de José, les autres avaient géré y'a pas à dire. Car cette chose fonça sur moi. J'ignore comment j'ai esquivé, si ce n'est des réflexes de survie. Mais j'ai eu chaud face à ses immenses griffes.

Ios tenta de se souvenir de ses points faibles : finissant par nous hurler que...et bien...c'est une créature entièrement blindé ! Non mais sérieux, c'est une salle blague. Pistolet et Fusils étaient clairement inneficace contre lui. La grenade de Khiss et mon Flamer ont donc bien aidé. Dommage que Krista eut raté son lancé pour la grenade...Mais au moins, aucuns d'entre nous ne fut sévèremment touché. Enfin, j'ai quand même appris à voler ! Je vais avoir des courbatures pour plusieurs jours...

Mais lorsqu'il tomba au sol, la musique de victoire sonna et le Victorieux fut sous nos yeux. Avec les 20 000 Crédits. Ils ne nous ont pas dupé : on a put partir avec le navire et l'argent. Nous pouvons quitter cette planète...
La question des vivres, de la maraude, de le baptiser au rhum d'Havana...et de qui en deviendra capitaine, ça, c'est pour la prochaine fois.

Franchement, personnellement, je suis juste heureux qu'on soit en vie. Et si désormais, je peux me reposer assez pour récupérer de mes blessures, ça m'ira. Je me demande ce que cela donnera avec notre équipe de bras cassé et de "pirates débutants" en quelque sorte. Mais au moins, nous avons travaillé ensemble tout du long. Et malgré nos origines, il semblerait qu'on arrive à l'avoir, cette "fraternité pirate" que je recherchais. Sans a priori ou préjugé à l'égard de mon statut de mutant...

La suite attendra nos prochaines aventures j'imagine.

Signé ▬ Engel

_________________
Joueuse - Fusilier Mutant - Engel dit "Dämon"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org
 
Journal d'Engel dit "Dämon" ▬ Fusilier Mutant / Quarantenaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» journal de campagne d'une armée de cadian dans la boue
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» Quel journal ou magazine d'actualité lisez-vous ?
» Une piplette dans le journal du jour lol
» Livre "Le journal intime du fantôme de l'opéra"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metal Adventure - JDR :: Tables de Jeu :: Table Rolisteam-
Sauter vers: